Chevaliers d’or: Saint Seiya vs Lost Canvas

Tout le monde se souvient de Saint Seiya, série phare de toute une génération, commencée à la fin des années 80 (vive le Club Dorothée!), et qui continue à être diffusée aujourd’hui, voir même à sortir. D’ailleurs, une nouvelle série a vu le jour en 2006, Saint Seiya: Lost Canvas.

Et à ce titre, je vais faire un petit parallèle avec les chevaliers d’or qu’on a connu enfant et ceux d’aujourd’hui. Ce ne sera donc pas un article sur Lost Canvas, mais bien une comparaison des chevaliers d’or. Et pour être tout à fait précis, je m’appuierai sur le manga Lost Canvas et il y aura donc un peu beaucoup de spoil. J’aurai prévenu ;)

A droite, nous aurons les chevaliers qu’on connait depuis des années et à gauche, ceux de Lost Canvas.

- Bélier:

Mu est le chevalier d’or qui aide les chevaliers de bronze lors de la bataille du sanctuaire, en réparant leurs armures par exemple. Doté d’un grande force, il est calme et posé mais malheur à celui qui s’attirera sa colère.Il meurt devant le Mur des Lamentations, pour permettre à Seiya et ses amis de poursuivre leur quête.

Shion est l’un des chevaliers de l’ancienne génération que l’on voit dans Hades (c’est lui le chef des spectres des chevaliers d’or). On sait donc qu’il survivra à la guerre contre Hadès, 200 ans plus tôt, et c’est lui qui sera le Grand Pope (assassiné par Saga). Dans Lost Canvas, il est un chevalier d’or et l’ami du chevalier de la balance, Dohko.

Les deux sont très semblables et je n’ai pas vraiment de préféré.

- Taureau:

Aldébaran est un homme costaud, d’apparence inquiétante mais juste. Il laisse passer Seiya quand celui-ci brise sa corne. Il les aidera par la suite, même s’il n’apparait plus autant. Il meurt contre le spectre terrestre obscur, qu’il emporte aussi dans la mort.

Rasgado ressemble trait pour trait à son descendant mais il fait preuve de plus de force et de bravoure, mais également d’humour. Il est gravement par Kagaho qu’il laisse toutefois partir.

SPOIL:  il meurt sous les coups  des assassins de Pandore, pour protéger le village et les enfants. FIN SPOIL

Rasgado a plus de classe. Comme son signe, c’est certes un bourrin mais un bourrin au grand coeur. Sa mort attristera les villageois.

- Gémeaux:

Saga fut le grand méchant du sanctuaire et sans doute le meilleur méchant de la série. Très vite habité par Arès (élément plus ou moins ignoré dans l’anime), il est constamment tiraillé entre le bien et le mal. Il prendra la place du Grand Pope et cherchera à tuer Saori. Lors de la dernière bataille, il finit par reprendre ses esprits et se suicide pour ne pas faire de mal à la déesse. Doté d’une puissance incroyable, il est l’un des plus puissants chevaliers (le plus puissant après Shaka sans doute). Il a un frère jumeau, Kanon, d’abord maléfique, qui finira par se joindre à Seiya, en prenant l’armure des Gémeaux et en se battant contre Hadès.

Deuteros est en réalité le pendant de Kanon mais c’est lui qu’on voit le plus pour le moment. La différence est qu’il a tué son frère, Aspéros, avide de pouvoir, pour protéger le Grand Pope. Il est donc devenu le chevalier d’or et est surnommé le « démon ».

SPOIL Il se sacrifie pour sauver son frère, revenu en spectre, en fusionnant leur esprit. Nul doute qu’Aspéros sera un très puissant allié de Tenma. FIN SPOIL

Des deux générations, ma préférence va nettement à Saga, un personnage que j’ai toujours adoré pour sa complexité.

- Cancer:

Deathmask est le chevalier d’or le plus cruel des 12. Sa maison est empli de visages de ses victimes, qu’il aime faire souffrir. Blessant l’amie de Shiryu, celui parviendra à le vaincre. Un chevalier qu’on ne voit pas longtemps et qui est vraiment un salopard.

Manigoldo a un caractère semblable, du moins le croit-on. Sadique, il aide néanmoins Tenma et ses amis.

SPOIL: Avec son maitre, le Grand Pope de l’époque, Manigoldo combattra Thanatos et se sacrifiera pour emprisonner son âme. FIN SPOIL

Pas photo, Manigoldo est de loin mon préféré, même si je n’apprécie pas forcément ce genre de personnage.

- Lion:

Aiolia est le premier chevalier d’or que Seiya rencontre et deviennent amis. Sous l’emprise de Saga, il l’attaquera au Sanctuaire et montrera l’étendue de ses pouvoirs. Il reste constamment tourmenté par la mort de son frère et par le fait qu’il est dû tué quelqu’un pour revenir à la raison.

Regulus est le plus jeune des chevaliers d’or et d’un tempérament fougueux. Véritable génie du combat, il parvient à analyser les attaques de ses ennemis et même les retourner contre eux. Ainsi, il tue Violate, le bras droit d’Eaque.

SPOIL: Il meurt après son combat contre Rhadamanthe. FIN SPOIL

Regulus a ma préférence. Aiolia est un peu tristounet et déprimant. Bien qu’immature, Regulus a un tempérament de feu qui me plait bien.

- Vierge:

Shaka est le chevalier d’or le plus puissant, dont le pouvoir serait l’égal des dieux. Il est la réincarnation du Bouddha. Même quand Ikki se sacrifie pour le vaincre, Shaka est si fort qu’il revient parmi les vivants (grâce aussi à Mu). Plus tard, il affrontera seul Saga, Camus et Shura, revenus en spectre et leur tiendra tête. Il meurt devant le Mur des Lamentations.

Asmita est à peu de choses près le même, bien que bon dès le départ. Il teste Tenma à plusieurs reprises, pour que celui-ci prenne conscience de sa force. Malheureusement, les spectres arrivent et se relèvent une fois vaincu.

SPOIL: Asmita monte tout en haut de la tour et augmente son cosmos au maximum. Il créé un rosaire pour les empêcher de revenir mais y laisse la vie. On le voit parfois sous la forme d’une âme. FIN SPOIL

Ma préférence va à Shaka car il possède un petit côté sadique plus prononcé qu’Asmita.

- Balance:

Le seul à être présent dans les deux mangas. On le voit d’abord comme le maître de Shiryu, sous la forme d’un petit vieillard. Il reste dans la même position quelque soit la situation. On apprend par la suite qu’il est le chevalier de la balance et qu’il a affronté Hadès dans le passé.

En effet, Dohko était le meilleur ami de Shion, le chevalier du bélier. C’est lui qui découvre Tenma et le forme. C’est également lui qui découvrira l’armure d’Athéna.

- Scorpion:

Milo est très ami à Camus, le chevalier des verseaux. Il se bat contre Hyoga mais au lieu de le tuer, il cherche plutôt à le faire abandonner. Devant le courage du chevalier de bronze, il arrête l’hémorragie due à son attaque Antarès et lui avouera les intentions de Camus. C’est lui qui teste également la foi de Kanon, quand ce dernier revient au Sanctuaire. Il meurt également devant le Mur des Lamentations.

Cardia est un peu l’opposé de Milo. Sadique, il n’hésite pas à torturer ses ennemis. Il est aussi l’ami du chevalier des verseaux, Dégel. Il est excité à l’idée de se battre et cherche un ennemi digne de ce nom

SPOIL: En fait, le coeur de Cardia est fragile (il accumule de la chaleur) et il veut mourir au combat. C’est ce qui lui arrive face à Rhadamanthe. Protégeant Dégel, il abat le juge des enfers, en consumant tout son cosmos. Son coeur s’embrase et Cardia meurt. FIN SPOIL

Cardia est mon préféré, même si j’aimais beaucoup Milo. Son coté emporté a quelque chose de plus.

- Sagittaire:

Aiolos est un chevalier que l’on ne voit qu’en souvenir car il est mort en protégeant Saori de Saga, des années avant le début de l’histoire. Il est le frère d’Aiolia et un fervent défenseur d’Athéna. Il aide souvent Pégase, en lui « prêtant » son armure (qui arrive toujours au bon moment).

Sisyphe est le chevalier par excellence. Droit, juste, honnête, il manque totalement d’humour mais est incroyablement loyal. D’abord prisonnier du monde des rêves après son combat contre Hadès, il est ramené par Sasha. Il aidera les autres chevaliers à remettre le bateau en marche. C’est lui aussi qui trouve Sasha quand elle n’est encore qu’un bébé.

SPOIL: Il se sacrifie pour vaincre Pharaon lors de la pesée des âmes, en s’arrachant le coeur. Le spectre le trahit mais Sisyphe parvient quand même à le tuer. C’est néanmoins quand il déclenche l’Athéna Exclamation pour ouvrir la porte du chateau d’Hadès, que sa vie s’arrête. FIN SPOIL

Dur de juger car Aiolos n’apparait qu’en souvenir. De ce que l’on peut voir, je pencherai plutôt vers Sisyphe dans mon choix.

- Capricorne:

Shura se dit le plus fervent défenseur de la déesse Athéna. Néanmoins, on s’aperçoit que dans le manga, il est au courant de la trahison de Saga et n’en fait pas état. Il est d’ailleurs ami avec Aphrodite et Deathmask. Il combat Saori car ne pense pas que celle-ci soit la réincarnation d’Athéna. Mais la foi de Shriyu le convaincra et il offrira l’armure du capricorne au chevalier de bronze pour le sauver. Il meurt broyer dans l’espace.

El Cid n’apparait pas très longtemps. Il aide Sisyphe à revenir du monde des rêves et affronte les Oneiroi. Blessé et affaibli, il aide également Tenma à revenir du monde des rêves.

SPOIL: Avec l’aide de Sisyphe, il tue le dernier des Oneiroi, grâce à la flèche d’or du sagittaire, mais y laisse la vie. FIN SPOIL

Shura est mieux, rien que pour son combat contre Shiryu. Il faut dire aussi que El Cid n’apparait que très peu.

- Verseau:

Camus est le maître de Hyoga (dans le manga et pas dans l’anime) et l’ami de Milo. C’est un chevalier assez froid (tout comme ses attaques) en apparence mais qui cache ses véritables émotions. Quand il emprisonne Hyoga au Sanctuaire, ce n’est pas pour le tuer mais bien pour le protéger. Il ne prend part à la guerre du Sanctuaire que pour arrêter on élève et se moque bien de savoir qui a raison (même si il dit le contraire). Il meurt avec Hyoga, en lui avouant qu’il s’est trompé.

Dégel est désigné comme un chevalier intelligent et tempéré. Il est d’ailleurs envoyé au Nord pour demander l’aide à Poséidon. Il rencontrera son ami d’enfance, Unity, qui est sous le contrôle du seigneur des mers.

SPOIL: Après avoir ramené Unity à la raison, ils sont attaqués par Pandore qui réveille l’esprit de Poséidon. Pour qu’une menace de plus ne vienne pas perturbé le Sanctuaire et surtout par amitié pour Unity, Dégel gèle entièrement sa patrie et lui avec. FIN SPOIL

Là aussi, pas d’hésitation. Camus est de très loin mon préféré (il est d’ailleurs mon préféré de tous). Son combat contre Hyoga est l’un des moments que j’ai préféré de l’anime.

- Poisson:

Aphrodite est le dernier chevalier du Sanctuaire. Il affronte Shun et on s’aperçoit qu’il ressemble beaucoup à Deathmask. Cruel et fourbe, il n’a aucun sens de la justice. Pour lui, la raison du plus fort est toujours la meilleure et c’est ainsi qu’il légitime la prise de pouvoir de Saga. Il sait tout depuis le début mais s’en fiche royalement. C’est aussi lui qui est responsable de la destruction de l’ïle où s’est entrainé Shun (plus clair dans le manga).

Albafica est le premier chevalier à mourir dans Lost Canvas. Bien que physiquement proche d’Aphrodite, ils n’ont rien à voir. Albafica est juste et droit. A cause du poison qui coule dans ses veines, il ne se mêlent que rarement aux autres, ce qui lui vaut une mauvaise réputation. Pourtant, il ira défendre le village contre les attaques de Minos.

SPOIL: Trop sûr de sa victoire, Minos laissera Albafica mort et cela lui coutera la vie. Reprenant vie, le chevalier d’or lance son attaque mortelle contre le juge. Après la mort de Minos, Albafica succombe à son tour à ses blessures. FIN SPOIL

Sans appel, Albafica est le grand gagnant.

Conclusion: je dirai que même si les deux générations se ressemblent beaucoup, Lost Canvas remporte la victoire aux points, en partie parce qu’il n’y pas de chevaliers mauvais (dans le sens personnage inutile).

 

18 commentaires

  1. Fujikujaku dit :

    J’ai pas encore lu les Lost Canvas, mais je pense que rien ne pourra m’enlever la première place dans mon esprit pour Mu et Shaka. Ils sont vraiment mes préférés de tous les chevaliers ^^ (tous confondus)

  2. Méta dit :

    On est d’accord. D’ailleurs, ils ont l’avantage sur leur homologue de Lost Canvas (j’ajouterai Camus quand même) ;) Par contre, ce que je n’ai pas dit car ce n’était pas le sujet, c’est que Lost Canvas est mieux sur tous les points. Par de chevalier à la noix, de passage à vide (comme le début par exemple), bref que du bon. Et le dessin, y a pas photo ^^

  3. Fujikujaku dit :

    Alors j’ai eu l’occasion de regarder quelques planches…ouais, y a pas photo. (désolée Kuramada-san XD) Le héros a l’air particulièrement niais par contre. Reste à voir s’il est aussi…chiant…que Seiya.

  4. Méta dit :

    Seiya et Tenma, y a pas photo. Tenma et de loin. Adieu les lavettes, bonjour les vrais chevaliers. Pas de Shun, de Saori complètement c****. Que des persos qui ont de la classe. Ca fait zizir :)

  5. Aurélien dit :

    Après avoir lu les 4 premiers tomes et vu la première saison de l’anime
    j’avoue avoir une préférence pour cette nouvelle version :)

  6. Méta dit :

    Je confirme. L’histoire est à peu près la même mais le dessin et la classe des chevaliers sont nettement en faveur de Lost Canvas :)

  7. missak dit :

    oé ya aucune hésitation lost canvas on sans doute 100fois plus de style que saint seiya mais reste a savoir lequel sont les plus fort ???

  8. nakany dit :

    franchement je vois pas quelque chose de mieux que saint seiya et shaka est tellement beau et bien dessine qu’on souhaiterai qu’il soit réel

  9. Snoopy dit :

    Lost Canvas est sans conteste beaucoup mieux que l’original. Le design des personnages est superbe, les chevaliers on beaucoup plus de classe et n’ont plus l’égoisme et le sadisme de leur prédécesseur. Certains semblent beaucoup masculins et adultes, comme Shion <3. d'autres sont plus féminins, ce qui arrangent nettement la personnalité de leur personnage (comme Albafica, nettement plus beau et digne qu'Aphrodite).
    Je suis un peu déàu parfois par les armures, parfois plus fines chez les originaux (celle de Shaka par exemple.), même si le dessin est génial (les effets de brillantes sont…. magiques.)

    mais c'est vrai que même s'l faut un temps pour s'habituer à Tenma (Seiya et Hyoga m'ont longtemps manqué !) on s'agrippe à Lost Canvas rien que pour le confort de lecture et le plaisir du dessin. Par Contre, Saori ne me manque absolument pas ! sa robe de princesse Disney m'inssuportait, Sasha a beaucup plus de finesse, beaucoup plus féminine et digne de son devoir. son innoncence d'adolescente prend le dessus sur l'adulte qu'était Saori. j'aime bien l'amitié d'enfance qui lie Sasha et Tenma. pour ce qui est de Alone… ça ne m déplait pas, mais j'en suis pas dingue non plus ^^
    j'avoue par contre que malgré une nouvelle histoire plus plausible, j'aimais bien le train-train du chemin à travers les douzes maisons du Zodiaques pour arriver chez le Grand Pope. c'était vraiment centré sur les Chevaliers d'Or. Dans lost Canvas ils sont des chevaliers comme les autres. mais le fait qu'ils défilent un à un de tomes en tomes me plait bien aussi, vue qu'ils sont maintenant des gentils !! =D

  10. Méta dit :

    On ne peut effacer le côté nostalgique pour Saint Seiya ;) Pourtant, si on nous avait présenté les deux en même temps, on aurait préféré Lost Canvas je pense (du moins, en première impression).

    Par contre, je ne sais pas où tu en es dans les tomes mais je trouve que Tenma se seiyarise (avec une pointe de Shun parfois). C’est assez surprenant et bizarre vu qu’il était plutôt le genre « héros fonceur et têtu ». M’enfin, on ne peut pas reprocher beaucoup de trucs autrement. J’ai hâte de voir ce que nous réserve la fin, vu qu’il ne reste plus que deux-trois tomes.

  11. Snoopy dit :

    je ne vois pas trop en quoi Tenma se « seiyarise », comme tu dis (quoique j’adore l’expression XD) mais on voit nettement et très subtilement comment il grandit, que ce soit moralement et physique (son visage s’affine et on le sent plus mure et responsable au cours des tomes.) mais c’est vrai que Seiya et Tenma n’ont pas le même départ. je te parle même pas du design des deux « versions ». je préférais Seiya au début parce qu’il me semblait plus virile et déjà bien plein de courage et de sagesse, mais le côté un peu naïf et justement « fonceur et têtu » de Tenma est plus plausible pour le début d’une carrière de chevalier, surtout aussi jeune, et vu où il se place dans l’histoire (entre ses deux amis d’enfance devenu des dieux… hm, pas facile à vivre, quant même). on le voit ainsi évoluer vers l’idéal du chevalier sans perde pour autant sa nature de jeune garçon « humain » si on peut dire, avec de véritables faiblesses et réels attachements et amitiés. Seiya était un peu un idéal, on ne sentait pas de réelle blessure face aux pertes de ses compagnons (quoiqu’ils se relevaient à chaque fois XD). on voit beaucoup plus le combat intérieur de Tenma entre son devoir et sa douleur personnelle.
    ce qu’il y a effectivement de similaire entre Seiya et Tenma, c’est la mémoire des chevaliers perdus et la dette qu’ils ont envers eux. Dans les deux cas, ça les pousse à aller plus loin. On notera pourtant que Tenma s’est sentit profondément coupable de la mort dAldébaran, alors que Seiya ne se pose pas la question, c’est un honneur d’avoir été protéger par un chevalier et il faut non pas le venger ou le pleurer mais l’honorer.

  12. Snoopy dit :

    mais bon, c’est vrai que j’aime toujours autant tomber sur Seiya et les autres à la télé. l’animé a un peu vieilli, mais c’est très plaisant à regarder, ça me rappelle quand j’étais petite et que je regardais sans savoir ce que c’était.
    et puis, il faut se dire aussi que sans Seiya, il n’y aurait pas eu Tenma. et ils sont, chacun dans son contexte, tous les deux très attachants <3

  13. Méta dit :

    Je trouvais que Tenma perdait un peu la foi qui l’animait et qu’il devenait plus comme Seiya (c’est à dire, un chevalier remplissant son devoir et c’est tout). Mais avec le dernier tome, c’est moins évident, je te l’accorde.

    C’est vrai que Tenma apparait plus « humain » que Seiya pour le côté poids du monde. Il a connu de durs moments et la perte d’Aldébaran l’a encore plus déprimé. Mais c’était pareil avec Seiya (en beaucoup plus maladroit et moins mis en avant) car il ne faut pas oublier qu’il recherchait sa soeur. A mon avis, la faute revient à l’époque. Aujourd’hui, Seiya serait probablement plus intéressant qu’il ne l’était. Mais là où je suis 100% d’accord, c’est le souvenir qu’ils ont des chevaliers. Ils se battent pour eux et ne veulent pas que leur sacrifice soit vain. Et ça, Seiya le faisait mieux je trouve (ex: les nombreuses apparitions des chevaliers morts qui le motivent à fond les ballons ^^ ).

    Il faut pas oublier non plus que Seiya n’était pas seul (Tenma n’a pas sa petite bande, enfin si mais on les voit plus trop). Dans le genre tourmenté, Hyoga pouvait rivaliser avec Tenma sans problème (la perte de sa mère ou son combat à mort contre son maitre et plus tard contre un ami, que d’émotions ^^ ), sans parler des cas de conscience d’Ikki et du boulet qui lui sert de frère ^^ On retrouve finalement à peu près les mêmes choses mais à une sauce plus moderne, plus travaillée et mieux mis en avant. En fait, ce qui change vraiment, c’est les chevaliers d’or. Je les trouve mieux dans l’ensemble (à part pour Saga et Camus :p ).

  14. Snoopy dit :

    j’aimais bien la ‘tite bande de Tenma, avec Yato et Yuzuriya ^^ (une fille de temps en temps ne fait pas de mal, parce que Marine et Shina s’effacent un peu, et puis elles restent très douiettes et un peu faible je dois dire. et puis le cliché de l’amoureuse est un peu lassant à la fin. Yuzuriya a un côté vraiment professionel et j’aime bien cette sorte de superiorité qu’elle a sur Yato et Tenma, parce qu’elle en sait plus, comme une soeur ainée. elle n’est pas en retrait, c’est plutôt elle qui mène la danse d’ailleurs.) et la p’tite rivalité entre Tenma et Yato m’amuse beaucoup ^^, ça rapelle qu’ils ne sont que des gamins, et ça allègent un peu l’histoire ^^
    c’est vrai que Lost Canvas révolutionne les chevaliers d’or. totalement d’accord pour la déception de Camus et Saga. Dégel est vraiment trop ‘zarb (quand il lit avec ses ‘tites lunettes XD qu’elle blague !), Camus est beaucoup plus investit et dans son rôle de chevalier, pour ce que j’en ai vu.
    les changements sont indéniables chez Manigoldo. rien à voir avec Masque de Mort ! (ou presque, mais son nouveau sens de l’humour le sauve, je l’adore !!) on a aussi un changement RA-DI-CAL chez Albafica. j’ai beaucoup aimé son isolement volontaire, lui qui pensait être empoisonné, vivant seul au milieu de ses roses. lui au moins ne se baladait pas avec une glasse en kit main libre ! XD très digne, et malheureusement première victime de la guerre sainte. mais mon p’tit préféré c’est Regulus, et j’aime beaucoup la nouvelle relation qui le lie au chevalier du Sagitaire, qui n’est non plus son grand frère mais son oncle. on ne le sait pas tout de suite, et c’est donc un parent plus distant, mais c’est vraiment mignon quand on l’apprend. et toute cette histoire avec osn père qu’il recherche… ça m’a arraché plus d’une larme. et puis on voit vraiment que c’est le plus jeune, un peu naïf et fougueux. j’adore quand on l’apelle « jeune lion », c’est vraiment chou. qu’est ce que j’ai été triste qu’il meurt, lui aussii !!!! j’en suis resté là au moins une semaine sans vouloir en lire d’avantage XD et puis Sisyphe… le chevalier servant par excellence ! et une très belle mort ! :) et puis Shion.. il ne combat jamais, observe, et voit ses amis mourir… il est vraiment très attachant. j’ai beaucoup aimé sa relation avec le grand pope qu’il critiquait souvent et avec son maitre Hakurei, son enfance, tout ça…
    j’aime beaucoup Dohko. et tout ce qui est son amour fraternel avec Tenma. Aldébaran et les enfants qu’ils « adoptaient » m’ont beaucoup touché. bizzarement pour ce qui est de Shura et El Cid, j’aime bien les deux. l’un est plus ouvert et combatif et l’autre plus réservé et intérieur. question charme après je laisse la main à El Cid <3
    d'une manière général, cette nouvelle génération a moins d'arrogance (exepté Manigodldo qui est fou à lié mais tellement charismatique) et avec plus d'humour (genre Aldébaran contre Kagaho XD)

    ahh là là, que de nostalgie en somme, ces nouveaux chevaliers d'or.
    mais n'empêche, j'aurais bien aimé voir des nouvelles versions de Hyoga, Shun, Shiryu et Ikki. avec éventuellement comme Tenma de nouveaux prénoms, des caractères un peu différents… ça aurait pu être pas mal du tout ^^

    • Grigri51 dit :

      Je pense que ikky est representer par kagaho du benou tant par la ressemblance de leur caracteres : grand frere ayant des sentiments forts pour leurs piti freres (je ne sait plus dans quel tome on le voit) que par leurs armures (la sacree du phenix ressemblant je trouve a celle du benou). Voila

  15. Méta dit :

    Il y a une ressemblance évidente sur les armures et sur certains points de caractère en effet. Ils ont la même difficulté à choisir leur camp (même si les raisons différent).

    Mais Kagaho est un poil plus taciturne qu’Ikki (je sais, c’était dur mais c’est le cas :D )

  16. gat1234 dit :

    Pour moi c’est le meilleur des chevaliers du zodiaque les personnages sont plus affinés plus beaux et les dessins sont execelent et l’histoire meme de lost canvas qui se jour entre 3 personnages qui ont grandit ensemble et puis le destin devient des enemis(tenma et alone)
    j’ai envi de la suite faut pas que la maison TMS qui la produit laisse tomber ses fannes.
    pour c’est une tres grande reussite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *